BILAN PSYCHOMOTEUR

Le bilan psychomoteur se déroule en 4 étapes :

1. L'anamnèse

La première rencontre entre le psychomotricien, le patient et ses parents (pour un enfant) consiste à identifier la demande et recueillir les antécédents personnels, familiaux et médicaux.

 

Comme le psychomotricien considère la personne dans sa globalité, c'est une étape primordiale dans le processus de soin. En effet, chaque information aura son importance dans la compréhension du sujet et dans l'élaboration du projet thérapeutique.

Ce premier échange marque le début de la mise en place de l'alliance thérapeutique.

 
 

2. Les tests et épreuves

Cette deuxième étape consiste à réaliser le bilan psychomoteur à proprement parler. Il se déroule en une ou deux séances.

 

Le psychomotricien dispose alors de tests étalonnés et d'épreuves adaptées pour cibler les capacités du patient et ses difficultés, afin de dresser un profil psychomoteur complet.

3. La rédaction du bilan

Suite à la passation du bilan psychomoteur, le psychomotricien procède à l'analyse de l'ensemble des données recueillies tout au long de ce bilan en prenant en compte ses observations et les résultats obtenus aux tests.

Ce travail de synthèse permettra de conclure si le patient relève ou non d'un suivi en psychomotricité.

 

4. La restitution orale

Le compte-rendu du bilan psychomoteur est exposé oralement puis remis au patient et ses parents (pour un enfant).

 

Le psychomotricien explique au patient quelles sont ses compétences et ses faiblesses, et lui annonce si les résultats du bilan nécessite la mise en place d'une prise en charge psychomotrice.

Si un accompagnement psychomoteur est nécessaire, le psychomotricien expose au patient le projet thérapeutique qu'il a élaboré et les objectifs.

En accord avec le patient, les séances à proprement parler peuvent commencer.

 

SEANCES DE PSYCHOMOTRICITE

Le plus souvent, les séances durent 45 minutes et ont lieu 1 fois par semaine.

Cependant, les conclusions du bilan psychomoteur peuvent mettre en avant la nécessité de s'adapter aux besoins et fatigabilité du patient en ajustant :

- le temps des séances en les abaissant à 30 minutes

- la fréquence des séances en l'augmentant (2 fois par semaine) ou la diminuant (1 fois toutes les 2 semaines)

Le bilan psychomoteur et les séances de psychomotricité en libéral ne sont pas remboursées par la sécurité sociale.

Cependant, certains organismes apportent des aides financières sous certaines conditions :

- Mutuelles

- MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées)

- Prestations extra-légales de la CPAM

- Forfait précoce (Trouble du Spectre de l'Autisme)

REMBOURSEMENT

LE CABINET

SEANCES A DOMICILE

ME CONTACTER

© 2019 créé par Sandrine FONTAINE, psychomotricienne D.E. - Tous droits réservés

  • Facebook
logo site bis.png